Version classiqueVersion mobile

Le Troisième Reich dans l'historiographie allemande

 | 
Jean-Paul Cahn
, 
Stefan Martens
, 
Bernd Wegner

Deuxième partie. Politique étrangère

Introduction

Michael Jonas
Traduction de Laurent Ferec

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

La politique étrangère du national-socialisme ne fait pas partie des thèmes de prédilection de l’historiographie allemande récente. Tandis que la masse énorme des travaux scientifiques sur le Troisième Reich dans son ensemble continue de croître sans fin, l’intérêt pour la politique étrangère d’Hitler a considérablement reflué au cours des deux dernières décennies. Au premier abord, cet état de fait peut paraître surprenant, puisque la politique étrangère fait en soi partie des champs thématiques « classiques » de l’historiographie, et puisque les débats scientifiques sur le nazisme ont eux aussi longtemps été un domaine sur lequel elle a exercé une influence déterminante. Ce n’est pas non plus que l’on n’ait jamais douté des effets réels de cette politique qui a tout de même réussi à provoquer une guerre mondiale ! Que les historiens qui s’y intéressent aujourd’hui soient peu nombreux tient essentiellement à deux raisons. D’abord à un phénomène survenu au cours des dernières décenn...

Auteur

Helmut-Schmidt-Universität, Hambourg

Laurent Ferec (Traducteur)

© Presses universitaires du Septentrion, 2013

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search