Version classiqueVersion mobile

Le Troisième Reich dans l'historiographie allemande

 | 
Jean-Paul Cahn
, 
Stefan Martens
, 
Bernd Wegner

Première partie. Le Führerstaat

Le NSDAP et la « Communauté de peuple », 1933-1945

Armin Nolzen
Traduction de Claire Aslangul

Pour Alexandra Lagies, qui m’a permis de mieux connaître la France et sa culture.

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Introduction

L’histoire du parti national-socialiste1 telle qu’elle s’est déroulée après la nomination d’Adolf Hitler au poste de chancelier du Reich, le 30 janvier 1933, fait depuis quelques années l’objet d’enquêtes approfondies de la recherche internationale. Ses structures et fonctions de l’époque du régime nazi sont désormais bien connues. Ceci vaut aussi bien pour la Direction centrale du NSDAP (Reichsleitung), qui avait son siège à la « Maison brune » (Braunes Haus) de Munich, et qui comprenait une multitude de services, que pour les instances des niveaux intermédiaires ou subalternes, c’est-à-dire les directions des groupes à l’échelle des régions, des districts et des communes, qui couvraient en un maillage dense l’ensemble du Reich. Le NSDAP comprenait aussi des organisations paramilitaires et des fédérations spécialisées qui avaient été fondées pendant la République de Weimar pour diffuser la propagande électorale auprès de groupes sociaux spécifiques comme les médecins, l...

© Presses universitaires du Septentrion, 2013

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search