Versión clásicaVersión móvil

Diocèses en guerre (1914-1918)

 | 
Xavier Boniface
, 
Jean Heuclin

Quatrième partie. La théologie mobilisée au service de la guerre, de la paix et de la mémoire

Introduction

Pueden acceder a los formatos HTML, PDF y ePub los usuarios de bibliotecas e instituciones que lo hayan adquirido en el marco de OpenEdition Freemium for Books. La obra podrá ser comprada de igual modo en formato PDF y ePub en los sitios web de nuestras librerias asociadas. Si la edición papel se encuentra disponible, tendrá enlaces a disposición para dirigirse a las librerías desde esta página.

Extracto del texto

La théologie, et plus généralement la doctrine, voire le discours religieux, sont mobilisés dans et par les Églises des pays belligérants pour légitimer la guerre. Cela peut paraître contradictoire avec la tradition chrétienne fondée sur le commandement « Tu ne tueras point » et le précepte évangélique « Celui qui utilisera l’épée périra par elle ». Là encore, la justification religieuse du conflit souligne le rapprochement, voire la « fusion »1, entre la foi en Dieu et celle en la patrie. Une telle convergence pose d’ailleurs un autre problème théologique : en mettant Dieu et la patrie sur le même plan, cela revient à rabaisser le premier au niveau de la seconde, et donc à privilégier le patriotisme, puisque le catholicisme affirme la primauté absolue de Dieu.

La mobilisation de la théologie, ou plutôt sa participation à la culture de guerre, varie néanmoins dans ses formes et son intensité. Elle vise à donner une interprétation générale du conflit ; elle participe à la propagande d...

© Presses universitaires du Septentrion, 2018

Condiciones de uso: http://www.openedition.org/6540

Buscar en OpenEdition Search

Se le redirigirá a OpenEdition Search