Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Diocèses en guerre (1914-1918)

 | 
Xavier Boniface
, 
Jean Heuclin

Deuxième partie. Le clergé allemand à l’épreuve de la guerre

Les journaux de guerre de l’aumônier militaire Anton Foohs1

Arn Steinberg

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

La personne d’Anthon Foohs

Né le 3 janvier 1871 à Kerzenheim, dans le Nord du Palatinat, Anton Nikolaus Foohs obtient son baccalauréat en 1890 à Neustadt et poursuit ses études à Innsbruck et Wurtzbourg. À 23 ans, il devient docteur en philosophie de l’université de Wurtzbourg. Un an plus tard, il est ordonné prêtre dans la cathédrale de Spire puis exerce son ministère presbytéral dans plusieurs villes avant de prendre en charge une paroisse à Trippstadt2 en 1906. Engagé en 1910 par le corps d’armée bavarois, il commence à servir plus précisément à la 3e division d’infanterie bavaroise, dont on parlera plus loin. Au début de la guerre, Foohs, alors âgé de 43 ans, est nommé responsable de l’aumônerie de cette unité, basée à Landau. À l’issue du conflit, il se retrouve prêtre à Wurtzbourg, ville dans laquelle il avait suivi ses études universitaires. À partir de 1920, il commence à assurer des cours de religion dans les lycées de la ville avant de prendre sa retraite en 1934, un an apr...

Auteur

Doctorant à l’université de Marburg

© Presses universitaires du Septentrion, 2018

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540