Version classiqueVersion mobile

Pouvoir civil, pouvoir militaire en Allemagne

 | 
Corine Defrance
, 
Françoise Knopper
, 
Anne-Marie Saint-Gille

Introduction

Corine Defrance, Françoise Knopper et Anne-Marie Saint-Gille

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Prenant comme point de départ les relations et interactions légitimes entre pouvoir civil et pouvoir militaire, et donc l’autorité institutionnelle, morale et constitutionnelle qu’un État souverain exerce sur son armée, le présent volume se propose d’examiner comment cette relation peut se dérégler en période de crise ou se restructurer en période de paix. De la fondation de l’Empire à nos jours, l’Allemagne a traversé des phases de « militarisation » de la société, et, dans son histoire plus récente, de « Zivilisierung » (processus d’accroissement du « civil » dans le cadre d’une intrication du civil et du militaire) de son armée1, reposant à chaque fois la question de la conception des rapports entre pouvoir civil et pouvoir militaire, de la place et du rôle de l’armée dans la société et de la présence du « militarisme » ou de « l’antimilitarisme ». Ainsi, la conception du service militaire, de la conscription ou de l’armée de métier est révélatrice de la manière dont un État pens...

© Presses universitaires du Septentrion, 2013

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search