Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Les relations médecin-malade des temps modernes à l’époque contemporaine

 | 
Elisabeth Belmas
, 
Serenella Nonnis-Vigilante

Médecins et malades dans le milieu hospitalier

L’hôpital, les médecins et les malades vus par la presse (XIXe-XXe siècle)

Serenella Nonnis-Vigilante

Résumé

À partir de la seconde moitié du XIXe siècle, la presse joue un rôle important sur la formation de l’opinion dans le domaine de la santé publique. Qu’elle soit d’inspiration catholique, libérale ou socialiste, anarchiste, maçonnique, représentante de la libre pensée ou populaire, elle intervient dans le débat scientifique, politique, idéologique et culturel, qui se développe autour de la médicalisation et de la laïcisation de la santé. Elle apporte également sa contribution à la controverse qui s’élève autour du passage de la gestion caritative à matrice religieuse des établissements sanitaires à la gestion publique et laïque de l’État. Dans ses pages, la presse dénonce les lacunes (parfois très graves) qui pèsent sur l’organisation des soins ; elle met en lumière négligences, abus ou maltraitances des médecins et des soignants vis-à-vis des hospitalisés ; elle assume le rôle de caisse de résonance du mécontentement général qui circule dans la société. Ce faisant, elle accélère le processus de professionnalisation de l’univers hospitalier et elle engendre une prise de conscience du respect des souffrances physiques et morales des malades. En un mot, elle participe à la mise en marche du processus d’humanisationde l’hôpital.

The Hospital, Physicians and Patients seen by the Press (XIXth and XXth centuries)
From the second half of nineteenth century, press starts to play an important part in forming public opinion about health. Whether catholic, liberal or socialist, anarchist, masonic, representative of free thought or popular, press participates in scientific, political, ideological and cultural debate about health medicalization and secularization. It also contributes to the controversy that rises around the transition from charitable, religious-matrix management of health facilities to public and secular one. In its pages, press report deficiencies (sometimes very serious) that affect care organizations; it points out doctors’ and health workers’ negligence, abuse or mistreatment towards their patients and it expresses the discontent that is spreading through society. By doing so, it speeds up the process of professionalization of the hospital environment and, besides, it creates a new awareness about the respect due to sick’s physical and mental suffering: press actually helps to start up the process of humanization of hospital.

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Si à partir de la seconde moitié du XIXe siècle la presse joue un rôle de plus en plus important pour la formation de l’opinion dans tous les domaines de la vie politique et associative1, elle joue également un rôle incontournable dans le domaine de la santé publique. La presse, qu’elle soit d’inspiration catholique, libérale ou socialiste, anarchiste, maçonnique, représentante de la libre pensée ou populaire, intervient dans le débat scientifique, politique, idéologique et culturel, qui se développe autour de la médicalisation et de la laïcisation de la santé2. S’agissant du fonctionnement des hôpitaux, elle apporte sa contribution à la controverse qui s’élève autour du passage de la gestion caritative à matrice religieuse des établissements sanitaires à la gestion publique et laïque de l’État.

Dans ses pages, la presse dénonce les lacunes (parfois très graves) qui pèsent sur l’organisation des soins ; elle met en lumière négligences, abus ou maltraitances des soignants vis-à-vis de...

Auteur

Université Paris 13, Sorbonne Paris Cité, CRESC/Pléiade, EHESS, École doctorale « Beni culturali » Polytechnique de Turin

© Presses universitaires du Septentrion, 2013

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540