Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Dictionnaire historique de comptabilité des entreprises

 | 
Didier Bensadon
, 
Nicolas Praquin
, 
Béatrice Touchelay

Types de comptabilité

Comptabilité nobiliaire

L’historien de la consommation face aux comptabilités nobiliaires : l’exemple des comptes de la maison de Guise (XVIs.)

Marjorie Meiss-Even

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

À partir des années 1960, les comptabilités aristocratiques ont suscité l’intérêt d’historiens modernistes soucieux de faire la lumière sur la situation économique des Grands du royaume de France à l’heure de la montée de l’absolutisme royal. L’analyse a porté sur l’équilibre général des recettes et des dépenses, sur l’origine des revenus, sur l’évolution des fortunes et de leur structure au cours de l’Ancien Régime, avec en point de mire la question de l’autonomie problématique de la haute noblesse à l’égard du pouvoir royal. Dans cette optique, le chapitre « dépense » des comptabilités a bien souvent été relégué au second plan, les achats de draps de soie et de chevaux de prix ne faisant guère le poids face aux enjeux jugés plus sérieux de la gestion des terres, des pensions royales et de la participation au système fisco-financier. Pourtant, ainsi que le soulignait Daniel Roche en 1967, les dépenses excessives des élites nobiliaires furent l’un des plus puissants moteurs économiq...

© Presses universitaires du Septentrion, 2016

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540