Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Dictionnaire historique de comptabilité des entreprises

 | 
Didier Bensadon
, 
Nicolas Praquin
, 
Béatrice Touchelay

Théories et principes comptables

Comptabilité statique

Les apports de Julius Von Strombeck et consorts (XIXe s.-XXe s.)

Jacques Richard

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Origine du terme

Sous l’influence d’auteurs comme Johann Friedriech Schär et Eugen Schmalenbach les termes de comptabilité statique et dynamique sont apparus dans la littérature allemande du début XXsiècle pour dénoter l’existence d’un conflit de théories comptables (« Bilanztheorien ») remontant aux années 1870-80. Ce conflit émanait de juristes comme Julius Von Strombeck et portait essentiellement sur la réglementation du droit comptable des sociétés de chemin de fer et des sociétés par actions. La littérature anglo-saxonne n’a pratiquement pas reconnu cette contribution allemande à la théorie comptable, pourtant bien antérieure aux écrits de Charles Sprague et de Henry Rand Hatfield, considérés généralement, dans le monde anglo-saxon tout au moins, comme les premiers théoriciens de la comptabilité. Ceci est d’autant plus regrettable que ces écrits théoriques allemands sont encastrés, à la différence des écrits anglo-saxons, souvent très abstraits, dans les réalités sociales et p...

© Presses universitaires du Septentrion, 2016

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540