Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Dictionnaire historique de comptabilité des entreprises

 | 
Didier Bensadon
, 
Nicolas Praquin
, 
Béatrice Touchelay

Techniques comptables

Fusions

Les avatars de la comptabilité des fusions et des scissions (1867-2007)

Jean-Guy Degos

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Depuis la fin du XIXsiècle, il y a eu cinq grandes vagues de fusions, partant des États-Unis et aboutissant en Europe. La première vague de 1883-1904 concernait des fusions horizontales dans les secteurs des transports, de l’énergie et de l’acier, calées entre les deux dépressions de 1883 et 1904 (Lamoreaux, 1985 ; Marchildon, 1991). Au terme de la seconde, le Sherman Antitrust Act, votée le 2 juillet 1890, réglementait sévèrement des pratiques qui avaient permis à 318 sociétés de contrôler 40 % des actifs industriels américains. Une seconde vague des fusions, limitée par le Clayton Antitrust Act du 15 octobre 1914, s’est développée entre 1916 et 1929 avec des fusions verticales, stoppées par la crise de 1929. Le Celler-Kefauver Act de 1950, après le Wheeler-Lea Act de 1938, interdisait les concentrations sur un marché, contribuant au développement des fusions conglomérales à partir des années 1960 (Mueller, 1969 ; Coutinet et Sagot-Duvauroux, 2003). La quatrième vague, entre 1985...

© Presses universitaires du Septentrion, 2016

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540