Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Dictionnaire historique de comptabilité des entreprises

 | 
Didier Bensadon
, 
Nicolas Praquin
, 
Béatrice Touchelay

Techniques comptables

Escompte

L’évolution d’une pratique d’origine marchande (XIXe s.-XXs.)

Patrice Baubeau et Viera Rebolledo-Dhuin

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

D’une manière générale, l’escompte désigne une opération commerciale d’évaluation et de négociation d’une valeur et plus particulièrement d’un effet de commerce (lettre de change, billet à ordre). Ces outils de paiements apparaissent en Europe via l’Italie au moment de l’essor commercial médiéval et de la naissance des communes. Très rapidement, ils sont également utilisés comme de purs outils de crédit et d’opérations financières. L’escompte proprement dit des effets de commerce s’insère dans l’évolution de ces instruments du grand commerce qui se sont peu à peu diffusés dans les différents pays d’Europe et dans les « sphères inférieures » (nous nous approprions ici l’expression de Bertrand Gille qui parle de « structures inférieures du crédit »), du négoce entre le XVe et le XVIIsiècle. À cette époque, le négoce des effets est une pratique bien établie dans toute l’Europe occidentale, qui permet de placer des liquidités à court terme, de spéculer sur les taux de change et la val...

© Presses universitaires du Septentrion, 2016

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540