Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Dictionnaire historique de comptabilité des entreprises

 | 
Didier Bensadon
, 
Nicolas Praquin
, 
Béatrice Touchelay

Organismes comptables

Profession comptable (Proche-Orient)

Comptables et auditeurs au Proche-Orient (XIXe s.-XXe s.)

Elisabeth Longuenesse

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Carrefour d’anciennes civilisations commerçantes, le Moyen-Orient a développé une pratique de la comptabilité à l’usage des marchands et du grand commerce depuis la plus haute antiquité. Les siècles ottomans (XVIe-XIXe siècle) représentent un moment particulièrement florissant, qui voit une intensification des échanges entre Europe, Proche-Orient et Orient lointain. Si l’on ne dispose pas de travaux scientifiques sur l’histoire de la comptabilité ottomane, il ne semble pas que la méthode de la partie double, inventée peu auparavant en Italie du Nord, y ait été connue. C’est avec la pénétration des intérêts occidentaux au XIXsiècle qu’apparaît une nouvelle pratique de la comptabilité, dans la foulée de l’arrivée des firmes étrangères. Entre-temps, les réformes entreprises dans le cadre des Tanzimât – litt. « (ré)organisation » – incluent la promulgation d’un Code du commerce, en 1850, inspiré du modèle français, puis une loi sur les sociétés anonymes, en 1882, qui impose la désigna...

Auteur

Institut français du Proche-Orient, Beyrouth

© Presses universitaires du Septentrion, 2016

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540