Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Dictionnaire historique de comptabilité des entreprises

 | 
Didier Bensadon
, 
Nicolas Praquin
, 
Béatrice Touchelay

Organisation comptable

Caisse d’Épargne

L’« invention » d’un système de comptabilité pour les Caisses d’épargne (XIXe s.)

Carole Christen

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Le nombre de Caisses d’épargne augmente fortement pendant la monarchie de Juillet, à partir de 1830. Reconnue d’utilité publique par le vote de sa première loi organique en 1835, cette institution privée est soutenue par L’État. Le baron Charles Dupin (1784-1873) – polytechnicien, professeur au Conservatoire des Arts et Métiers, philanthrope et parlementaire – vante alors les mérites de leurs comptabilités : « il fallait créer un système de comptabilité simple, clair, facile dans ses opérations et certain dans ses vérifications », « la Caisse d’épargne de Paris est devenue […] le plus beau modèle de comptabilité », « modèle d’ordre et de rapidité ; modèle qu’ont été trop heureuses d’imiter nos Caisses départementales et la plupart des établissements du même genre institués sur le continent européen ». Charles Dupin précise même qu’Agathon Prévost (1799-1869), agent comptable de la Caisse d’épargne de Paris « ferait honneur à la direction du trésor d’un royaume ».

Jeune et modeste com...

© Presses universitaires du Septentrion, 2016

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540