Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Dictionnaire historique de comptabilité des entreprises

 | 
Didier Bensadon
, 
Nicolas Praquin
, 
Béatrice Touchelay

Dividende

Origine du dividende

Dividende partisons des moulins occitans (1132-1816)

David Le Bris

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Le partison désigne la distribution de blé aux pariers, propriétaires d’uchaux des moulins à Toulouse. C’est une forme primitive originale de versement de dividende. Partison est un terme occitan dérivé du latin partitio signifiant partage, division, part (Godefroy, 1901). Le terme sera remplacé par partage au XVIIIsiècle.

Le partison constitue la rémunération brute du parier (actionnaire). En vertu d’une décision des capitouls (consuls de Toulouse) de 1132, le coût de la meunerie est d’un seizième des grains apportés ; Ce montant est toujours le même au XIXsiècle. Lorsque les greniers du moulin sont pleins, ce grain prélevé est distribué aux directement pariers en fonction du nombre d’uchaux détenus. Les pariers perçoivent donc ce qui constitue un chiffre d’affaires de l’entreprise. L’entreprise ne perçoit qu’une partie secondaire du chiffre d’affaires (revenus de la pêche, location de certaines parties du moulin…) qui, en général, ne permet pas de couvrir ses dépenses de foncti...

© Presses universitaires du Septentrion, 2016

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540