Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Dictionnaire historique de comptabilité des entreprises

 | 
Didier Bensadon
, 
Nicolas Praquin
, 
Béatrice Touchelay

Dividende

Composition du dividende

Intérêt statutaire premier dividende (1818-1966)

Edouard Richard

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Aborder la notion de premier dividende suppose, au préalable, une double précision d’ordre à la fois conceptuel et sémantique. Le premier dividende devra être ainsi distingué de la clause d’intérêt fixe, d’autre part de celle de dividende.

Fixés statutairement, premier dividende et clause d’intérêt fixe ont pourtant un point commun, tenant au fait que, dans les deux cas, les actionnaires perçoivent un véritable intérêt sur leur mise. Mais la différence majeure séparant premier dividende et clause d’intérêt fixe tient au fait que le premier est calculé sur le bénéfice distribuable (art. L. 232-16 C. com.), alors que la seconde stipulait le versement d’un intérêt en l’absence de tout bénéfice et/ou réserve libre (clause aujourd’hui réputée non écrite depuis la loi du 24 juillet 1966, art. L. 232-15 al. 1 C. com.). Cette distinction qui peut paraître simple, suppose toutefois quelques précisions tenant à l’histoire des deux notions.

En premier lieu, le principe du versement d’un intérêt ...

© Presses universitaires du Septentrion, 2016

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540