Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Dictionnaire historique de comptabilité des entreprises

 | 
Didier Bensadon
, 
Nicolas Praquin
, 
Béatrice Touchelay

Comptabilité privée/publique

Comptabilité privée et information économique

Comptabilité privée et comptabilité nationale (1920-1951)

Béatrice Touchelay

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

L’idée d’un usage macro-économique des données de la comptabilité privée apparaît dans les années 1920. La crise des années 1930 confirme les travaux, précédemment entrepris aux Pays-Bas et en France, de lier informations macro et micro-économiques. Des économistes pionniers comme François Perroux expliquent les origines de l’analyse quantitative globale conduisant à la comptabilité nationale par la nécessité des « arbitres de l’économie nationale », dont il est nécessaire de mesurer les effets et de contrôler les décisions. Les économistes jouent un rôle moteur dans le développement des prémices de la comptabilité nationale jusqu’au début des années 1950 (1), puis ils sont devancés par d’autres experts (2).

Une analogie conceptuelle, des origines à la Libération

Les travaux précurseurs de Clément Colson et de Léopold Dugé de Bernonville, sur le revenu national, ceux de Jean Dessirier sur la production nationale, puis d’André Vincent qui définit la comptabilité comme un « tableau de b...

© Presses universitaires du Septentrion, 2016

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540