Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Dictionnaire historique de comptabilité des entreprises

 | 
Didier Bensadon
, 
Nicolas Praquin
, 
Béatrice Touchelay

Comptabilité analytique et contrôle de gestion

Productivité (Mesure de la)

Le système Bedaux (XXe s.)

Yves Levant

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Le personnage de Charles Eugène Bedaux (1886-1944) est particulièrement controversé tant pour la scientificité de sa méthode d’organisation du travail à laquelle il a donné son nom que pour ses relations avec le régime nazi. Né en France, autodidacte, ingénieur conseil en organisation à partir de 1912 aux USA. Il dirige une grande entreprise multinationale de conseil à la fin des années vingt. Sa méthode lui assurera sa fortune car elle fut largement plébiscitée par les dirigeants de grandes entreprises clientes. Toutefois, les syndicats la dénonçaient très violemment, la considérant comme une méthode d’exploitation forcenée de la main-d’œuvre salariée.

Dans les années 1930, face à la crise, le patronat cherchait à réduire ses coûts sans investir dans la mécanisation ni dans des réorganisations lourdes. Or, le système Taylor n’est efficace que si une bonne organisation permet à l’ouvrier d’accroître réellement sa production. La réponse patronale à la crise fut, notamment dans les sec...

© Presses universitaires du Septentrion, 2016

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540