Versione classicaVersione mobile
OpenEdition Books

Dictionnaire historique de comptabilité des entreprises

 | 
Didier Bensadon
, 
Nicolas Praquin
, 
Béatrice Touchelay

Comptabilité analytique et contrôle de gestion

Méthode de calcul des coûts : équivalence

Les méthodes d’équivalence (1914-1990)

Yves Levant e Henri Zimnovitch

I formati HTML, PDF, ePub sono accessibili agli utenti delle biblioteche e degli istituti che hanno richiesto la licenza OpenEdition Freemium per Books. Ad ogni modo, l'opera potrà essere acquistata online tramite le nostre librerie affiliate, nei formati PDF e ePub. Se la versione a stampa è disponibile sono proposti dei link verso le librerie in questa stessa pagina.

Estratto del testo

Les méthodes d’équivalence, présentent pour caractéristique commune la simplification des calculs en ramenant de manière fictive les entreprises multi-produits ou multi-activités à des entreprises ne produisant qu’un seul produit ou qu’un nombre très restreint de familles de produits. Elles supposent que l’on peut ramener l’ensemble de la production à un multiple d’un article étalon. Elles sont toutefois assez hétérogènes et nous proposons de les classer en trois niveaux selon leur ordre d’apparition chronologique (cf. tableau ci-dessous). Il existe des traces de « méthodes d’équivalence de niveau 1 », dès le XIXsiècle quand il s’est agi d’utiliser une unité de référence en fonction de la seule consommation de certains coûts (matières premières, main-d’œuvre…) dont la pondération permettait de calculer un coefficient d’équivalence global. Les « méthodes d’équivalence de niveau 2 » furent créées dans la première moitié du vingtième siècle. Ce sont des méthodes de calcul de coûts co...

© Presses universitaires du Septentrion, 2016

Condizioni di utilizzo http://www.openedition.org/6540