Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Dictionnaire historique de comptabilité des entreprises

 | 
Didier Bensadon
, 
Nicolas Praquin
, 
Béatrice Touchelay

Comptabilité analytique et contrôle de gestion

Méthode de calcul des coûts : équivalence

Les méthodes d’équivalence (1914-1990)

Yves Levant et Henri Zimnovitch

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Les méthodes d’équivalence, présentent pour caractéristique commune la simplification des calculs en ramenant de manière fictive les entreprises multi-produits ou multi-activités à des entreprises ne produisant qu’un seul produit ou qu’un nombre très restreint de familles de produits. Elles supposent que l’on peut ramener l’ensemble de la production à un multiple d’un article étalon. Elles sont toutefois assez hétérogènes et nous proposons de les classer en trois niveaux selon leur ordre d’apparition chronologique (cf. tableau ci-dessous). Il existe des traces de « méthodes d’équivalence de niveau 1 », dès le XIXsiècle quand il s’est agi d’utiliser une unité de référence en fonction de la seule consommation de certains coûts (matières premières, main-d’œuvre…) dont la pondération permettait de calculer un coefficient d’équivalence global. Les « méthodes d’équivalence de niveau 2 » furent créées dans la première moitié du vingtième siècle. Ce sont des méthodes de calcul de coûts co...

© Presses universitaires du Septentrion, 2016

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540