Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Dictionnaire historique de comptabilité des entreprises

 | 
Didier Bensadon
, 
Nicolas Praquin
, 
Béatrice Touchelay

Comptabilité analytique et contrôle de gestion

Charges indirectes

Répartition des charges indirectes (XIXe s.-XXe s.)

Dragos Zelinschi

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

L’idée de la répartition des charges indirectes est apparue avec l’identification de cette catégorie particulière de charges, à savoir au cours du XIXsiècle. En France, pendant cette période, les clés de répartition envisagées dans les entreprises ou par les différents auteurs sont assez variées : production, capitaux engagés, coûts directs dans leur totalité ou partiellement (marchandises, main-d’œuvre). Au début du XXsiècle, la répartition se fait notamment à l’aide d’un coefficient global (lié aux charges de matières ou de main-d’œuvre) ; plus tard, se généralise l’utilisation du taux horaire machine. Les années 1930 voient apparaître la méthode des sections homogènes, conçue non seulement comme une méthode de répartition des charges indirectes, mais aussi comme un instrument de régulation de l’économie.

Au XIXsiècle, en Grande Bretagne ou aux États-Unis, il existe plusieurs exemples d’entreprises qui répartissent les charges indirectes (totalement ou partiellement). La prat...

© Presses universitaires du Septentrion, 2016

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540