Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Dictionnaire historique de comptabilité des entreprises

 | 
Didier Bensadon
, 
Nicolas Praquin
, 
Béatrice Touchelay

Comptabilité analytique et contrôle de gestion

Charges directes vs. indirectes

Différenciation entre charges directes et indirectes (XVIIIe s.-XIXe s.)

Dragos Zelinschi

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

La différenciation des charges en fonction de leur traçabilité (entre charges directes et indirectes) et variabilité (entre charges fixes et variables), ainsi que les techniques de répartition des charges indirectes constituent des sujets majeurs dans l’histoire des systèmes de calcul des coûts.

L’histoire traditionnelle, dont les tenants soutiennent que les premiers progrès significatifs dans le domaine du calcul des coûts sont enregistrés dans les années 1870-1880 (la période de Taylor), est de plus en plus contestée. En réalité, le point de départ semble être plus reculé et se situerait dans les années 1830-1850, mais il existe des données empiriques prouvant l’existence d’une comptabilité de gestion avancée à partir du XVIIIe siècle dans le monde anglo-saxon, mais aussi en France. Le contexte de l’époque, à savoir aux XVIIIe et XIXsiècles, est celui de la comptabilité industrielle, intégrant comptabilité financière en partie double et comptabilité des coûts, avec une préoccupat...

© Presses universitaires du Septentrion, 2016

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540