Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Questionner l'espace

 | 
Cora Cohen-Azria
, 
Marie-Pierre Chopin
, 
Denise Orange-Ravachol

Partie 3. Des espaces hors la classe

Espaces positionnel et relationnel, quelle influence sur l’entretien de recherche ?

Laura Nicolas

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

« Toute chose se déroule quelque part. Le point important de cette idée consiste à ne jamais oublier que ce que vous étudiez existe en un lieu spécifique – non pas le monde en général, ni un “contexte social”, mais ce lieu, précisément – et que tout ce qui est vrai de ce lieu affectera nécessairement votre objet » (Becker, Les ficelles du métier, 2002, 103).

1. Introduction

1.1. De « terrain de recherche » à « espace(s) d’enquête »

En même temps qu’elle leur a emprunté certaines de leurs méthodes de recherche (observation participante, entretien semi-directif, analyse de contenu), la didactique des langues et cultures (DDLC) a emprunté sa conception du terrain de recherche à des disciplines voisines. L’ethnologie, la sociologie, l’anthropologie l’ont amenée à envisager l’espace de recherche comme un « franchissement » (Rolland, 2009, 121) essentiel à la bonne appréhension de l’enseignement des langues et des cultures. « Il faut passer de l’ici à l’ailleurs pour passer du connu à l’inco...

Auteur

ATER en Sciences de l’Education, Lille 3, THEODILEDocteure en Sciences du Langage, Paris 3-DILTEC

© Presses universitaires du Septentrion, 2016

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540