Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Questionner l'espace

 | 
Cora Cohen-Azria
, 
Marie-Pierre Chopin
, 
Denise Orange-Ravachol

Partie 1. La classe et ses outils comme articulateurs d'espaces

Questionner la classe et les outils de la classe comme articulateurs d’espaces

Christian Orange et Abdelkarim Zaid

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Les questions méthodologiques traitées dans les contributions de ce chapitre sont fondées sur une caractéristique centrale de la notion d’espace en ce qu’il constitue l’outil de distinction, voire d’exclusion1, de positions, de lieux et de points de vue. Alors que le temps permet de penser les transformations du même, l’espace distingue, qu’il s’agisse d’espaces géographiques ou d’espaces métaphoriques ou généralisés. Les différentes contributions considèrent ainsi des espaces scolaires, qui relèvent du premier type, ou des contextes d’enseignement et d’apprentissage (Brossard, 1998), qui relèvent du second. Ces deux modèles renvoient aux lieux des actions des élèves et de l’enseignant spécifiées par les contenus en jeu. L’espace scolaire, tout comme le contexte, est structuré, c’est-à-dire construit, organisé et modifié (en cela l’espace ne peut pas être pensé en dehors du temps) par les actions de l’enseignant et celles des élèves. Il est structuré en particulier par les actions d...

Auteurs

Université Libre de Bruxelles, Université de Nantes, CREN

École supérieure du professorat et de l’éducation Lille Nord de France, Théodile-CIREL

© Presses universitaires du Septentrion, 2016

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540