Version classiqueVersion mobile

Lectures allemandes de Claude Simon

 | 
Irene Albers
, 
Wolfram Nitsch

Avant-propos. Les lecteurs de Claude Simon dans les pays de langue allemande

Irene Albers et Wolfram Nitsch

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

« D’ailleurs les Allemands sont mes lecteurs les plus fidèles »1. Ce compliment que Claude Simon a fait en 1998 à son public d’outre-Rhin est certainement exagéré et sans doute motivé par le fait qu’il a pu réaliser en Allemagne et en Suisse allemande des projets en marge de son œuvre romanesque qui lui tenaient pourtant à cœur à cause de leur dimension cinématographique et photographique : le court métrage expérimental Die Sackgasse (L’impasse), produit par la télévision sarroise, dont il a écrit le scénario d’après Triptyque ; l’Album d’un amateur, publié par un éditeur rhénan, qui est devenu son livre le plus recherché ; et cet autre album de photos, de textes et de documents autobiographiques qu’il a composé pour la revue suisse Du2. Il est néanmoins vrai qu’à partir de la traduction du Vent en 1959 les romans de Claude Simon ont suscité un intérêt considérable dans la critique littéraire et la recherche universitaire de langue allemande. À quelques exceptions près3, les nombreu...

© Presses universitaires du Septentrion, 2013

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search