Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Guide des Humanités environnementales

 | 
Aurélie Choné
, 
Isabelle Hajek
, 
Philippe Hamman

Partie 1 : Comment penser la nature ?

Esthétique de la nature

Nathalie Blanc

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Dès le XVIIIsiècle, le philosophe Emmanuel Kant parle d’esthétique de la nature. Dans ses Observations sur le sentiment du beau et du sublime (1990 [1764]) et dans sa Critique de la faculté de juger (1995 [1790]), Emmanuel Kant (1724-1804) met en place une approche subjective de la satisfaction esthétique comme libre jeu des facultés et possibilité d’apprentissage en commun ; il en conçoit un nouveau regard sur la nature. Il s’intéresse ainsi à l’appréciation sensible à l’exclusion de tout dogmatisme, et en référence à la formation des subjectivités. Au cours du XIXsiècle, se développe notamment aux États-Unis une nouvelle description de la nature qui lui confère une autonomie et ouvre la possibilité d’un face-à-face avec l’être humain. Elle s’appuie sur les écrits du transcendantalisme américain avec Nature de Ralph Waldo Emerson (1836), ou Walden, ou la vie dans les bois (1990 [1854]), véritable pamphlet et ouvrage fondateur du Nature Writing d’Henry David Thoreau (1817-1862),...

Auteur

Directrice de recherche au CNRS, directrice du Laboratoire dynamiques sociales et recomposition des espaces (Ladyss, UMR 7533), CNRS, université de Paris-Diderot

© Presses universitaires du Septentrion, 2016

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540