Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Guide des Humanités environnementales

 | 
Aurélie Choné
, 
Isabelle Hajek
, 
Philippe Hamman

Partie 1 : Comment penser la nature ?

Écologie politique

Origines dans l’espace germanophone

Catherine Repussard

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Les Verts (die Grünen) sont-ils un parti émancipateur de gauche ou le résultat d’un projet Blut-und-Boden1 ? Voilà l’épineuse question posée en janvier 1980 par Ludger Volmer, issu de la gauche alternative et l’un des membres fondateurs du « parti écologique allemand », suite à la scission que connut le parti un an plus tard (Volmer, 2009, p. 105). Ainsi, l’illusion d’avoir fondé un parti d’un nouveau genre, au-delà du clivage habituel gauche / droite, n’aura été que de courte durée. Les Grünen, dont on situe le plus souvent l’ancrage idéologique dans le sillage des pensées libertaires et solidaires issues de « la pensée 68 » véhiculées par le mouvement étudiant et l’opposition extra-parlementaire (APO)2, ne pouvaient plus longtemps occulter leur enracinement parallèle dans une pensée anti-individualiste, anti-égalitariste et anti-libertaire, largement inspirée des critiques néoromantiques du progrès et de la droite conservatrice et réactionnaire3. Cette ambivalence majeure, induite...

Auteur

Maître de conférences HDR au Département d’études allemandes de l’université de Strasbourg

© Presses universitaires du Septentrion, 2016

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540