Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Guide des Humanités environnementales

 | 
Aurélie Choné
, 
Isabelle Hajek
, 
Philippe Hamman

Partie 1 : Comment penser la nature ?

Écoformation

Ses apports au réenchantement de notre relation à la nature

Mohammed Taleb

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Une démarche qualitative

Lorsque le sociologue Max Weber, à la suite de Friedrich von Schiller, a introduit le concept de « désenchantement du monde » (Entzauberung der Welt), dans sa compréhension de la nature du capitalisme, cet événement intellectuel fut d’une exceptionnelle fécondité. Le concept, en effet, mettait le doigt sur l’une des principales caractéristiques du monde occidental moderne, à savoir la disqualification, au nom de la Raison et des Lumières (et de la lutte engagée par ces dernières contre les « superstitions »), des dimensions sensibles, poétiques, morales et spirituelles de l’existence : le réel se réduisait au matériel ; en dernière instance, toute la réalité était objectivable. Or, nous savons que la crise socio-écologique est, en grande partie, une manifestation de cette conception désenchantée du monde, et notamment de la Nature vivante. Cette Nature cesse d’être moralement, spirituellement et culturellement vivante, car elle est vidée de son organicité. Au...

Auteur

essayiste, conférencier, enseigne l’écopsychologie à l’École supérieure en éducation sociale, à Lausanne

© Presses universitaires du Septentrion, 2016

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540