Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Guide des Humanités environnementales

 | 
Aurélie Choné
, 
Isabelle Hajek
, 
Philippe Hamman

Partie 1 : Comment penser la nature ?

Écospiritualité

Aurélie Choné

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Le concept d’écospiritualité renvoie d’emblée à l’idée d’une parenté entre l’écologie et la spiritualité. Il y aurait du spirituel dans l’écologie et de l’écologie dans la spiritualité. Prenons soin, pour commencer, de distinguer le spirituel du religieux. La spiritualité peut se vivre au sein d’une religion établie ou en-dehors de tout contexte religieux, voire de toute foi en Dieu1. Comme elle repose sur une expérience intérieure personnelle, il est difficile d’en donner une définition univoque ; mais on l’associe généralement à une recherche d’intériorité, de connaissance de soi, de transcendance, de sacré, de sagesse. Il n’existe pas non plus de définition univoque de l’écologie – une notion qui, pour le sens commun, perce dans les années 1970 à la suite des premières grandes catastrophes naturelles*, mais qui recouvre en fait différents domaines (écologie scientifique, écologie politique*, écologie industrielle*...) ne témoignant pas tous des mêmes préoccupations pour la défens...

Auteur

Maître de conférences HDR en Études germaniques à l’Université de Strasbourg

© Presses universitaires du Septentrion, 2016

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540