Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Guide des Humanités environnementales

 | 
Aurélie Choné
, 
Isabelle Hajek
, 
Philippe Hamman

Partie 1 : Comment penser la nature ?

Éthique environnementale

Catherine Larrère

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

L’essor de l’éthique environnementale

« Is there a need for a new, an environmental ethic ? » : en 1973, un philosophe australien, Richard Routley (qui allait ensuite se faire appeler Richard Sylvan), présentait, à un congrès international de philosophie à Sofia, en Bulgarie, une communication qui allait renouveler la réflexion morale en faisant entrer la nature dans le domaine de la moralité : l’idée était qu’il y a de bonnes et de mauvaises façons de se conduire dans la nature, que nos rapports avec celle-ci ont d’autres limites que celles de notre puissance technique, que nous avons à son égard des devoirs, qu’elle a peut-être des droits, que la nature, donc, a une valeur morale (Routley, 1973, in : Afeissa, 2007).

L’idée, sans doute, n’était pas complètement neuve, et le souci qui l’inspirait n’était pas inédit. On peut faire remonter au XIXsiècle une attention portée à la nature qui est inséparable des transformations rapides de l’environnement consécutives à l’industrialisatio...

Auteur

Professeure émérite à l’université de Paris I-Panthéon-Sorbonne, membre du Centre de philosophie contemporaine de la Sorbonne (EA 3562)

© Presses universitaires du Septentrion, 2016

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540