Version classiqueVersion mobile

Guide des Humanités environnementales

 | 
Aurélie Choné
, 
Isabelle Hajek
, 
Philippe Hamman

Introduction

Repenser l’idée de nature

Aurélie Choné, Isabelle Hajek et Philippe Hamman

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Le point de départ de cet ouvrage réside dans le constat, couramment exprimé, d’une « crise », si ce n’est d’une « fin » de l’idée même de nature (Larrère, Larrère, 2003 [1997]). L’idée occidentale de nature – aussi vieille que la philosophie antique (Hadot, 2004) – serait devenue obsolète par la conjonction de deux facteurs. D’une part, la critique du dualisme opposant nature et culture a conduit à montrer que la « nature » était elle-même une production sociale et culturelle, et qu’il existait – de par le monde – différents régimes de cohabitation entre humains et non-humains (Larrère, Larrère, 2015) nous invitant à suspendre la séparation entre nature et société pour lui préférer une « écologie des relations » (Descola, 2005). À cela, la multiplication de controverses scientifiques, l’émergence de risques mal identifiés et d’artefacts « socio-naturels », mêlant « faits » et « valeurs », sont venues ajouter la mise en cause d’une délégation des études de la nature aux sciences dit...

Le texte et les autres éléments (illustrations, fichiers annexes importés) sont sous Licence OpenEdition Books, sauf mention contraire.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search