Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

De la ville durable à la nature en ville

 | 
Isabelle Hajek
, 
Philippe Hamman
, 
Jean-Pierre Lévy

Troisième partie. L’idéologie de la ville-nature

Chapitre 11. Paysages sensoriels des projets urbains « durables » : une nature urbaine tiraillée, entre approches techno-décoratives et sensibles. Le cas des quartiers Augustenborg, Bo01, WGT

Théa Manola

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

La notion de développement durable émerge dans les années 1980, suite au constat des limites du développement économique des sociétés contemporaines occidentales. La dimension urbaine est rapidement intégrée aux réflexions globales qui gravitent autour de la notion, montrant la nécessité d’agir aux échelles régionale, mais aussi locale et micro-locale, selon des modes de penser et d’agir plus durables, visant la soutenabilité voire l’habitabilité des territoires de vie (Paquot, Lussault, Younès, 2007). Dans ce cadre, le paysage ressort de plus en plus comme une préoccupation récurrente. Cet intérêt pour le paysage n’est pas étranger à un « tournant » de pensée (Bedard, 2009) qui permet la considération de ce dernier en des termes nouveaux au croisement des préoccupations écologiques et des considérations plus proches des perceptions et des représentations, le rapprochant de l’ordinaire, de l’expérience et aussi de la multisensorialité (Luginbühl, 2005a ; Besse, 2009). Dans ce contex...

Auteur

Post-doctorante au CSTB et chercheure associée au Laboratoire Dynamiques Sociales et Recomposition des Espaces (LADYSS, UMR 7355)

© Presses universitaires du Septentrion, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540