Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

En territoire ennemi

 | 
James Connolly
, 
Emmanuel Debruyne
, 
Élise Julien
, 
et al.

Partie II : Occupations et transferts d’expérience : d’un front à l’autre, d’une guerre à l’autre

Contre « l’ennemi à l’arrière » : la répression allemande en Europe occupée, 1939-1945

Barbara Lambauer

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Au cours de la Seconde Guerre mondiale, la présence des troupes de l’Allemagne nazie dans les pays occupés suscite, tôt ou tard, des attitudes d’opposition et d’insurrection que l’occupant réprime à travers des mesures systématiques. Si la répression nazie dans les différents pays d’Europe est aujourd’hui relativement bien documentée par l’historiographie, il n’existe cependant guère de vue d’ensemble, et encore moins de mise en relation entre pays ou régions concernés. Or, dans quelles logiques et continuités s’inscrit cette répression ? D’une zone géographique à l’autre, y a-t-il ressemblance, transfert ou convergence des pratiques et stratégies ? La présente contribution propose quelques éléments de réponse à ces questionnements. Pour cela, elle s’interroge dans un premier temps sur les continuités qui existent avec les guerres antérieures et sur les enseignements qu’en tire l’occupant nazi. Dans un second temps, elle examine le basculement, en 1941, vers une politique systématiq...

© Presses universitaires du Septentrion, 2018

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540