Versión clásicaVersión móvil
OpenEdition Books

En territoire ennemi

 | 
James Connolly
, 
Emmanuel Debruyne
, 
Élise Julien
, 
et al.

Partie I : Expériences d’occupations lors de la Première Guerre mondiale sur le front Ouest

Les sociétés occupées : de l’expérience à la mémoire

Élise Julien y Philippe Nivet

Pueden acceder a los formatos HTML, PDF y ePub los usuarios de bibliotecas e instituciones que lo hayan adquirido en el marco de OpenEdition Freemium for Books. La obra podrá ser comprada de igual modo en formato PDF y ePub en los sitios web de nuestras librerias asociadas. Si la edición papel se encuentra disponible, tendrá enlaces a disposición para dirigirse a las librerías desde esta página.

Extracto del texto

Après la question des rapprochements entre occupés et occupants abordée en ouverture de cet ouvrage – que ces rapprochements soient recherchés, refusés ou encore jugés inévitables – l’attention se porte, dans les articles qui suivent, sur le fonctionnement plus global des sociétés occupées. Il s’agit de cerner ce qu’ont pu être les expériences – nécessairement plurielles – des populations soumises à l’occupation, et dans lesquelles s’insèrent ces processus de rapprochement avec l’occupant. La guerre et les occupations donnent en effet lieu à des rejeux, des adaptations et des tensions ; elles provoquent une redéfinition des solidarités autant que des lignes de clivage qui traversent les sociétés concernées ; elles suscitent des négociations entre un idéal affiché de comportement patriotique et un modus vivendi fait de compromis au quotidien ; elles conduisent à faire évoluer les rapports de force, à faire naître ou disparaître la légitimité de telle figure ou de telle conduite.

Dans ...

© Presses universitaires du Septentrion, 2018

Condiciones de uso: http://www.openedition.org/6540