Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

En territoire ennemi

 | 
James Connolly
, 
Emmanuel Debruyne
, 
Élise Julien
, 
et al.

Partie I : Expériences d’occupations lors de la Première Guerre mondiale sur le front Ouest

Les sociétés occupées : de l’expérience à la mémoire

Élise Julien et Philippe Nivet

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Après la question des rapprochements entre occupés et occupants abordée en ouverture de cet ouvrage – que ces rapprochements soient recherchés, refusés ou encore jugés inévitables – l’attention se porte, dans les articles qui suivent, sur le fonctionnement plus global des sociétés occupées. Il s’agit de cerner ce qu’ont pu être les expériences – nécessairement plurielles – des populations soumises à l’occupation, et dans lesquelles s’insèrent ces processus de rapprochement avec l’occupant. La guerre et les occupations donnent en effet lieu à des rejeux, des adaptations et des tensions ; elles provoquent une redéfinition des solidarités autant que des lignes de clivage qui traversent les sociétés concernées ; elles suscitent des négociations entre un idéal affiché de comportement patriotique et un modus vivendi fait de compromis au quotidien ; elles conduisent à faire évoluer les rapports de force, à faire naître ou disparaître la légitimité de telle figure ou de telle conduite.

Dans ...

© Presses universitaires du Septentrion, 2018

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540