Versión clásicaVersión móvil

La formation d’ingénieurs en alternance

 | 
Abdelkarim Zaid
, 
Joël Lebeaume

Partie 3. Éclairages historiques, expérientiels et modélisants sur les dispositifs de formation d’ingénieurs en alternance

Chapitre 9. Vers une caractérisation de la formation du CFA ingénieurs 2000. Essai d’objectivation du modèle de l’alternance

Abdelkarim Zaid y Joël Lebeaume

Los formatos HTML, PDF y ePub de este libro son accesibles para los usuarios de las bibliotecas e instituciones que lo han adquirido como parte de la oferta OpenEdition Freemium for Books. El libro también puede adquirirse en los sitios de las librerías asociadas, en formatos PDF y ePub, si el editor ha optado por esta distribución comercial. Si la edición en papel está disponible, en esta página se proponen enlaces a las librerías.

Extracto del texto

Introduction

L’enjeu d’amélioration et de développement de la formation des ingénieurs par apprentissage et par alternance dans le contexte spécifique du CFA implique sa caractérisation, c’est-à-dire la mise en évidence de ses principes fondateurs et organisateurs du double point de vue de sa conception et de sa mise en œuvre. Cette perspective d’action conduit à modéliser l’alternance, sans pour autant avoir l’ambition de prescrire un modèle à appliquer mais seulement de fournir un guide pour l’innovation. Zarifian (2004) définit ce qu’est un modèle dans l’acception du terme dans le domaine des sciences, avec ses trois caractéristiques majeures rappelées par Martinand (1992) : contingent, évolutif et prédictif.

« Un modèle est une schématisation, qui typifie certaines caractéristiques du réel, pour, tout à la fois, en faire ressortir les traits les plus saillants et pouvoir opérer certaines simulations et anticipations. Élaborer un modèle n’est donc pas prescrire, ce n’est pas dire c...

© Presses universitaires du Septentrion, 2015

Condiciones de uso: http://www.openedition.org/6540

Buscar en OpenEdition Search

Se le redirigirá a OpenEdition Search