Version classiqueVersion mobile

La formation d’ingénieurs en alternance

 | 
Abdelkarim Zaid
, 
Joël Lebeaume

Table des matières

Introduction. Présentation d’une recherche et éléments de cadrage

Abdelkarim Zaid et Joël Lebeaume

Étudier les rythmes dans la formation d’ingénieurs en alternance. Présentation d’une recherche

Expertise des rythmes de l’alternance
Rythmes, progressivité des apprentissages et production de soi
Principes ayant orienté la recherche
Modalités de recueil et d’analyse des données
Organisation de l’ouvrage
Abdelkarim Zaid

Prendre en compte la dimension temporelle dans l’analyse des dispositifs de formation en alternance. Éléments de cadrage

Insensibilité des recherches en éducation à la dimension temporelle
Le temps en formation et en éducation : état de la question
La question du temps dans les recherches sur la formation en alternance
La question du temps dans les recherches sur la formation des ingénieurs
La question du temps dans les recherches sur le temps didactique
Proposition d’un cadre d’analyse du temps en formation en alternance
Étude des temps sociaux
Propriétés du temps social et implications pour l’étude du temps didactique
La construction du temps par l’acteur
La structure du temps construit par l’acteur
Le flux du temps construit par l’acteur
La matérialité du temps construit par l’acteur
Vers un modèle pour penser le temps didactique de la formation en alternance
Problèmes temporels qu’impliquent les activités individuelles et collectives en situation du travail
Résonance entre temps organisationnel et temps transactionnel
Conclusion

Partie 1. Temps prescrit et temps vécu. Entrée par les discours des acteurs

Catherine Couturier et Abdelkarim Zaid

Chapitre 1. Un panorama de l’alternance dans les formations d’ingénieurs par apprentissage en France : le rythme en question

Introduction
Un panorama de formations d’ingénieurs en France
Caractérisation des rythmes des formations d’ingénieurs en alternance
Des contraintes signalées par les responsables
Analyse des temporalités des formations d’ingénieurs en alternance en France
Fréquence des alternances entre entreprise et école :
Le choix de la temporalité selon les CFA
Progressivité inter-années du temps global de présence en entreprise (hors Projet de Fin d’Études)
Progressivité inter-années de la durée des périodes en entreprise (hors projet de fin d’études)
Régularité de la durée des périodes en entreprise
Equilibre entre temps de présence en entreprise et à l’école
Les temporalités des formations en alternance
Conclusion
Annexe
Abdelkarim Zaid et Catherine Couturier

Chapitre 2. Les rythmes d’alternance : ce qu’en disent les apprentis ingénieurs, les tuteurs ingénieurs, les formateurs académiques et les employeurs

Introduction
Entretiens avec les acteurs du CFA
Les rythmes perçus par les acteurs du CFA
Perception du rythme de la formation en alternance
Le rythme et le dilemme présence/absence en entreprise
Le rythme de l’alternance et la progression des tâches et des apprentissages en entreprise
La progression des tâches en entreprise
Le lien entre rythme et progression des tâches en entreprise
Le lien entre rythme et apprentissages
Progression, rythme et formation à l’université
Conclusion
Abdelkarim Zaid et Joël Lebeaume

Chapitre 3. Dynamiques didactiques en jeu et temporalités. Points de vue des apprentis ingénieurs et de leurs tuteurs

Investigation des temporalités vécues par les TI et les AI dans la formation CFA
Caractérisation des temporalités des TI et des AI
Prégnance de la temporalité de production dans les discours des TI
Le temps vécu par les AI : entre temporalité de production et temporalité de formation
Caractéristiques des temporalités des TI
Deux intrigues temporelles de TI
Synthèse des caractéristiques des temporalités des TI
Caractéristiques des temporalités des AI
Deux intrigues temporelles d’AI
Synthèse des caractéristiques des temporalités des AI
Une dynamique didactique particulière à la formation des AI
Discussion des principaux résultats et implications pour la formation d’ingénieurs en alternance

Partie 2. Temps prescrit et temps vécu. Entrée par les écrits des acteurs

Joël Lebeaume

Chapitre 4. Le cadrage prescrit de l’organisation temporelle de l’alternance : au-delà de la question du rythme

Une reconstruction de l’ingénierie pédagogique grâce à l’analyse des documents pédagogiques et d’organisation à l’attention des acteurs
Charte pédagogique de l’équipe tutorale
Construction des séquences professionnelles (principes, progression, contenu de chaque séquence professionnelle)
Suivi de l’apprenti dans les séquences académiques et professionnelles
Le calendrier
Principes fondateurs et organisateurs de la formation
Un cadrage explicite des temps de l’alternance
Dominique Lahanier Reuter et Isabelle Delcambre

Chapitre 5. Analyser les rapports d’alternance d’apprentis ingénieurs et explorer leur écriture et leurs écrits

Introduction
Le rapport d’alternance, un écrit emblématique
Un genre de discours
Un corpus de vingt-trois rapports
Trois tensions inhérentes au genre « rapport d’alternance »
Les différentes temporalités et les relations aux contenus que les apprentis se sont appropriés
Temporalités articulées à un/des contenus
Contenus différenciés selon les temporalités ou des temporalités qui « façonnent » les contenus
Temporalités et contenus : des genres différents
Le récit d’initiation
Le récit technique
L’exposé
Les temporalités « indépendantes » des contenus : le problème des sources
Le temps mesuré de la tâche
Le temps des difficultés rencontrées
La description de l’entreprise
Des descriptions d’objets techniques
Des contenus caractérisés par leurs espaces de légitimité
Pour conclure

Partie 3. Éclairages historiques, expérientiels et modélisants sur les dispositifs de formation d’ingénieurs en alternance

Emmanuel Demur et Robert Canonne

Chapitre 6. Vingt ans de formation d’ingénieurs par apprentissage. Éléments d’histoire et constats

De la nécessité d’un « ingénieur nouveau »
Le profil des « ingénieurs nouveaux »
Le Dispositif Ingénieurs 2000
L’origine d’Ingénieurs 2000
Principe fondateur
Spécificités des Nouvelles Formations d’Ingénieurs
La temporalité de l’alternance
Le profil des recrutés
Le dispositif de sélection
L’équipe tutorale
Les spécificités du modèle Ingénieurs 2000
Retour sur le rythme d’alternance
L’équipe tutorale
Le Parcours Professionnalisant en Alternance (PPA)
L’imbrication de ces spécificités dans le modèle de formation
Constat au terme de 20 ans de pratique
La recherche de l’équilibre dans la gouvernance du Dispositif
Constat sur l’évolution du profil des ingénieurs formés
Constat sur l’évolution des ressources disponibles pour y répondre
Constat sur le positionnement des partenaires
L’alternance en question
Un premier constat
Un second constat :
Relation entre les deux tuteurs – la vie de l’équipe tutorale
Une première série de constats quant au fonctionnement des équipes
Constat lié au rôle relatif des deux tuteurs
Le PPA et la définition des missions
Un premier constat
Un deuxième constat
Conclusions
Le contexte aujourd’hui
Rythme d’alternance et PPA
Michel Sonntag et David Oget

Chapitre 7. L’articulation entre formation en situation de travail et formation académique dans une formation d’ingénieurs par alternance

Introduction
Des alternances raisonnées : le cas de masters universitaires et de mastères spécialisés
La formation d’ingénieurs par apprentissage
Formation d’ingénieurs en alternance : spécialité mécanique (INSA de Strasbourg)
Comment se présente cette formation par apprentissage ?
La conquête de la notoriété
La valorisation du tuteur ingénieur
L’alternance creuset pédagogique
Conclusion
Luc Chevalier

Chapitre 8. Former des ingénieurs par l’apprentissage à l’ESIPE en partenariat avec le CFA Ingénieurs 2000

Une expérience irremplaçable dans le domaine de la formation d’ingénieurs par apprentissage
Partenariat ingénieurs 2000
Un bilan : le rapport Decomps
Ascenseur social
20 ans d’expérience
Quel est le public concerné par l’apprentissage ?
Étude courte, origine modeste
Un sens pratique, une intelligence du geste
Pas de goût pour l’abstraction et les mathématiques
Quelle pédagogie mettre en œuvre ?
Pédagogie inductive qui part des problèmes pour aller vers les solutions
Une pédagogie participative autour de projets en équipe et une évaluation individuelle
Un appui réciproque entre l’école et les industriels partenaires
Comment articuler les périodes professionnelles et académiques ?
Une alternance progressive
Des séquences académiques et des séquences professionnelles qui se font écho
Des exercices d’articulation entre les séquences
Conclusion : une petite révolution à l’université
Des habitudes difficiles à changer
Des enseignants sceptiques qui constatent l’efficacité de la formation
Abdelkarim Zaid et Joël Lebeaume

Chapitre 9. Vers une caractérisation de la formation du CFA ingénieurs 2000. Essai d’objectivation du modèle de l’alternance

Introduction
L’investigation scientifique de l’alternance
Forme de l’alternance
Les savoirs dans l’alternance
Les principes et la pédagogie de l’apprentissage
Les contenus, la progressivité et les perspectives didactiques
La fonction tutorale
Vers un modèle de la formation par alternance des apprentis ingénieurs
Les contraintes de la CTI
Une première approche des principes de l’alternance du CFA
L’alternance associative à tendance intégrative
Caractérisation du modèle CFA
Perspectives d’innovation pour une alternance intégrative fonctionnelle
 
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search