Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Vers une histoire sociale des idées politiques

 | 
Chloé Gaboriaux
, 
Arnaud Skornicki

1. Impensés, rationalités, dispositifs

Itinéraire d’une socio-historienne : les sciences de gouvernement comme idées en action ?

Entretien avec Martine Kaluszynski1

Chloé Gaboriaux et Jérôme Tournadre

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

1. Sans jamais se réclamer de l’histoire des idées, la socio-histoire des « sciences de gouvernement » se penche pourtant sur des objets proches : doctrines, savoirs, catégories intellectuelles à l’usage des gouvernants. À notre connaissance, les « sciences de gouvernement » apparaissent comme un nouveau champ d’études en 2000 : quelle en est la genèse ? Les sciences de gouvernement étaient-elles déjà en germe dans les travaux de l’Association pour la socio-histoire du politique ?

 

Cette idée des « sciences de gouvernement » émerge à Grenoble à partir d’une convergence de préoccupations et d’acteurs, comme souvent dans ce type de dynamiques. Quand j’arrive à Grenoble, nouvellement recrutée (en sociologie), rattachée au CERAT, il y avait un ensemble d’enseignants-chercheurs assez différents avec des thématiques distinctes et il y a eu entre nous le souci d’une plus grande réflexivité sur les modalités de l’engagement des sciences sociales au cœur de la décision politique.

Un groupe SHD...

© Presses universitaires du Septentrion, 2017

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540