Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Vers une histoire sociale des idées politiques

 | 
Chloé Gaboriaux
, 
Arnaud Skornicki

1. Impensés, rationalités, dispositifs

Historiciser les catégories d’analyse : le cas du genre à l’époque de la Révolution. De l’histoire sociale comme histoire sociologique des idées

Anne Verjus

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

De même que, pour paraphraser Marguerite Duras, on ne sait pas ce qu’on va écrire avant de l’avoir écrit, on ne sait pas nécessairement quelle histoire des idées on va faire avant de l’avoir faite, ni quelles méthodes on va utiliser avant de les avoir éprouvées, adaptées à sa recherche1.

Ce texte se veut une tentative de formalisation a posteriori d’une manière de pratiquer une histoire des idées se reconnaissant en partie dans une « histoire sociale des idées », à condition de s’entendre sur ce qu’idées politiques et histoire sociale recouvrent. Il n’est pas certain qu’une histoire sociale des idées soit la méthode de l’histoire dite « sociale » appliquée aux idées. Je vais plutôt montrer que l’« histoire sociale des idées politiques » telle que je l’ai (peut-être) pratiquée s’apparente davantage à une histoire sociologique qu’à une histoire sociale à proprement parler. ...

© Presses universitaires du Septentrion, 2017

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540