Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Vers une histoire sociale des idées politiques

 | 
Chloé Gaboriaux
, 
Arnaud Skornicki

1. Autour de l’œuvre de Skinner

L’histoire sociale des idées politiques peut-elle s’en tenir aux intentions ? Une analyse comparée de l’histoire intellectuelle skinnérienne et de la sociologie des idées bourdieusienne

Mathieu Hauchecorne

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Qu’on y cherche une thérapie contre les travers de l’histoire traditionnelle des idées politiques, une approche (contextualiste) à imiter, ou une critique de l’historiographie libérale à prolonger, les travaux historiques de Quentin Skinner ont constitué une référence centrale dans le développement, depuis les années 2000, au sein des sciences sociales françaises, d’une histoire sociale des idées politiques, par ailleurs fortement inspirée par la sociologie bourdieusienne. Depuis les cours sur l’État de Bourdieu au milieu des années 19901 jusqu’aux recherches les plus récentes ou en cours au sein de la science politique française, en passant par les manifestes méthodologiques et les textes programmatiques2, ce recours à Skinner pose immanquablement la question de ce qui peut apparenter ou au contraire distinguer ces deux programmes de recherche.

S’il peut s’autoriser de Bourdieu lui-même3, ce rapprochement ne va a priori pas de soi. Skinner et Bourdieu sont en effet issus de discipli...

© Presses universitaires du Septentrion, 2017

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540