Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

(Se) construire dans l’interlangue

 | 
Françoise Bonnet-Falandry
, 
Stéphanie Durrans
, 
Moya Jones

Première partie. Interlangue et problématiques d’apprentissage en milieu scolaire

Les enjeux de la réforme francaise du Nouveau Lycée à Saint-Martin : effets de contextualisation sur les enjeux didactiques en milieu plurilingue

Olivier-Serge Candau

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

À distance équivalente de Porto-Rico et de la Guadeloupe, l’île de Saint-Martin/Sint Maarten s’inscrit comme un carrefour entre Grandes et Petites Antilles. Alors qu’une frontière invisible la traverse, elle constitue le plus petit territoire insulaire au monde relevant de deux souverainetés européennes dont elle dépend, la France et les Pays-Bas. La partie nord qui s’étend sur 53 km² fait figure de satellite de la Guadeloupe, alors que la partie sud, d’une superficie de 34 km², est traditionnellement rattachée aux Antilles néerlandaises. La partie française dépendant administrativement de la Guadeloupe depuis 1763 est devenue « Collectivité d’Outre-Mer de la République » (COM) le 15 juillet 2007, par suite du décret du 29 octobre 2003 ayant permis de consulter les électeurs de l’île le 7 décembre 2003. Elle jouit donc d’un statut particulier disposant d’une certaine autonomie, en tant qu’entité distincte de l’État français, notamment dans l’exercice de ses compétences administrativ...

Auteur

doctorant à l’Université des Antilles et de la Guyane, Pointe-à-Pitre (France) et membre du CRREF (EA 4538)

© Presses universitaires du Septentrion, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540