Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Sel et société

Les usages du sel : approche diachronique et interdisciplinaire

Salaisons de la mer Noire : commerce et gastronomie antiques

Claire Barat

Résumé

Résumé : Cet article traite des salaisons de la mer Noire dans l’Antiquité, de leur fabrication à leur commercialisation et à leur réputation dans le cadre de la gastronomie romaine. La première partie se concentre sur la pêche et la transformation des produits de la pêche en mer Noire durant l’Antiquité, avec une étude des sources littéraires et archéologiques concernant les principaux centres de production. La seconde partie concerne la réputation et le commerce des salaisons de la mer Noire, avec une étude des amphores de transport, du prix des salaisons et enfin de la mise en valeur des ressources de la pêche dans l’image des cités de la mer Noire.

Abstract : This article is about Black Sea salted fish in Antiquity, from its making to its commmercialisation, and about its reputation in Roman gastonomy. The first part is about fishing and transformation of fishing products in Black Sea during Antiquity, with a study of literary and archeological sources concerning the principles production centres. The second part is about Black Sea salted fish reputation and trade, with a study of transport amphoras, salted fish price and finally promotion of the fishing resources in the Black Sea cities images.

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

La réflexion et les recherches sur la pêche et la transformation de ses produits en mer Noire durant l’Antiquité accusent un certain retard par rapport à d’autres régions comme la Méditerranée occidentale et la côte atlantique, où les travaux sont plus anciens et plus nombreux1. De nombreux sites ont été fouillés et ont permis la mise au jour de cuves à salaisons ou ceteriae, d’équipements destinés à chauffer les sauces de poisson pour les faire réduire (fourneaux et hypocaustes) et de fours qui produisaient les amphores nécessaires au transport du poisson transformé2 (fig. 1).

Fig.1 : Carte des sites antiques de pêche et de transformation des produits sur le pourtour de la mer Noire.

Image

Ce retard des recherches en mer Noire a été partiellement comblé entre 1991 et 2003. C’est tout d’abord Robert I. Curtis, dans sa magistrale synthèse Garum and Salsamenta. Produ...

Auteur

Maître de conférences, Université de Valenciennes et du Hainaut-Cambrésis, CALHISTE EA 4343, ComUE Lille Nord de France

© Presses universitaires du Septentrion, 2017

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540