Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Sel et société

Du sel de la terre aux sels du Nord

La production de sel à partir des eaux naturelles : approche minéralogique, géologique et physico-chimique

Michel Dubois, Claudie Hulin, Arnaud Gauthier et Sandra Ventalon

Résumé

Résumé : Les sels se forment par évaporation des eaux naturelles de diverses natures (océaniques, continentales, mixtes). Le principal minéral formé par évaporation est la halite (NaCl), accompagné de tout un cortège d’autres minéraux évaporitiques, qui cristallisent selon une séquence parfaitement définie. Certaines périodes de l’évolution de la Terre ont connu la formation de grands gisements, certains ayant été exploités depuis l’Âge du fer (Hallstatt). Loin des gisements ou des circuits commerciaux, le sel a été extrait à partir de saumures dans des marais salants ou des ateliers utilisant des fourneaux. L’approche pluridisciplinaire de l’étude de la production du sel (archéologie expérimentale, minéralogie, physico-chimie) est un élément essentiel de compréhension des contraintes de la production de sel dans l’Antiquité.

Abstract : Salt deposits form by evaporation of natural waters of different origins (oceanic, continental, mixed). The most important mineral produced by evaporation is halite (NaCl), accompanied by a large variety of evaporitic minerals, crystallizing according to a well-defined sequence. During particular periods of Earth history, large salt deposits formed, some being exploited since Iron Age (Hallstatt). Far from mines and trade routes, salt was extracted in salt marshes or by boiling of brines. The multidisciplinary study of salt production and origin (experimental archaeology, mineralogy, physico-chemistry) is an essential component for understanding constraints on salt production in Antiquity.

Entrées d'index

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Dans son acception habituelle, le sel désigne le minéral halite, dont l’importance est vitale pour la physiologie de l’homme et des animaux. Mais au-delà de sa nécessité comme complément alimentaire, le sel a de multiples utilités dans les activités humaines, telles que la conservation des aliments ou l’industrie chimique. Le besoin est tel qu’il a été dans l’Antiquité un complément de salaire des soldats romains1 et qu’il a fait l’objet d’une taxation particulière au cours du Moyen Âge.

Mais la halite ou chlorure de sodium fait partie d’une plus vaste catégorie de minéraux appelés évaporitiques ou sels. Ces minéraux se forment naturellement dans certains milieux où l’évaporation est telle que les eaux naturelles (marines, continentales ou mixtes)2 déposent ces sels, formant parfois des couches de milliers de mètres d’épaisseur.

Les gisements naturels sont très i...

Auteurs

Professeur, Université des Sciences Lille Nord de France, laboratoire de Génie Civil et Géo-Environnement (LGCgE / EA 4515, Lille 1)

Université des Sciences Lille Nord de France, laboratoire de Génie Civil et Géo-Environnement (LGCgE / EA 4515, Lille 1)

Université des Sciences Lille Nord de France, laboratoire de Génie Civil et Géo-Environnement (LGCgE / EA 4515, Lille 1)

Université des Sciences Lille Nord de France, laboratoire de Génie Civil et Géo-Environnement (LGCgE / EA 4515, Lille 1)

© Presses universitaires du Septentrion, 2017

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540