Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

L'orchestration de la mort

 | 
Elisabeth Belmas
, 
Serenella Nonnis-Vigilante

Du cimetière consacré à la crémation (XIXe-XXe siècle)

Étudier la crémation aujourd’hui. Éléments méthodologiques et programmatiques

Gaëlle Clavandier

Résumé

Il est intéressant de mettre à la discussion une idée communément admise, à savoir que la crémation serait une pratique contestant des modèles établis, étant entendu que ses promoteurs, les crématistes, s’inscrivaient dans cette mouvance. Or, il n’est pas sûr que le recours à la crémation s’inscrive aujourd’hui dans ce cadre. Afin de poser les éléments du débat, il faut discuter la manière dont les sociologues se saisissent de cette question en identifiant les postures méthodologiques et les enjeux contemporains liés à l’étude de la crémation. Il se trouve que cette mise à l’épreuve peut nous amener à reconsidérer cette idée d’une césure entre crémation et inhumation.

Study Cremation Today. Methodological and Programmatic Elements
It is interesting to discuss a commonly shared idea which is that cremation would be a practice that would challenge our established models. The crematists were part of this movement by questioning the predominance of burial. Yet it is not certain that the use of cremation is part of this framework today. In order to state the elements of the debate, we must discuss the way sociologists consider this issue by identifying the methodological postures and the contemporary challenges related to the study of cremation. This research can lead us to reconsider the idea of a break between cremation and burial.

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

L’objectif de cette contribution est d’identifier les questions méthodologiques et les enjeux liés à l’étude de la crémation. Deux principales raisons à cela. D’une part, l’augmentation du recours à ce mode de funérailles et de sépultures, comme la diversification des usages et des « usagers », font qu’il est requis d’adapter les modalités de l’enquête à ces transformations : passage d’une pratique rare et marginale, à un phénomène de masse significatif d’un point de vue statistique. D’autre part, la crémation s’est démocratisée perdant pour partie les fondements qui étaient les siens depuis le XIXe siècle : passage d’un mouvement contestataire édifié sur des valeurs, à des pratiques individuelles mais néanmoins normées. Dès lors, il n’est plus possible d’étudier la crémation, les crématistes, leurs usages, valeurs et représentations comme s’il s’agissait d’un fait émergent. Même si, paradoxe évident, la crémation moderne est le produit d’une histoire en faisant un phénomène tout à ...

Auteur

Sociologue, Centre Max Weber/Lyon, UMR 5283, Université Jean Monnet Saint-Étienne

© Presses universitaires du Septentrion, 2017

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540