Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

L'orchestration de la mort

 | 
Élisabeth Belmas
, 
Serenella Nonnis-Vigilante

Table des matières

Élisabeth Belmas et Serenella Nonnis-Vigilante

Introduction

Sabine Armani et Giulia Masci

Prologue : Modes de sépulture et transmission de la mémoire dans la Rome antique entre le Ier siècle av. J.-C. et le IIIe siècle apr. J-C.

Où et comment enterrait-on les morts ?
Un exemple : l’étude de CIL, V, 7647

Autour du corps mort (XVIe-XVIIIe siècle)

Stanis Perez

Des corps encombrants ? Le paradoxe des funérailles princières dans l’Europe moderne (XVIe-XVIIIe siècle)

Corps encombrants ?
Corps infects ?
Corps intolérables ?
Conclusion
Anne-Sophie Pimpaud

Aperto Cadavere : rechercher les causes de la mort à l’intérieur des corps aux XVIe et XVIIe siècles

Problème de terminologie
Premières observations
Contexte pratique des nécropsies
Pourquoi procéder à une nécropsie ?
Des nécropsies pas toujours acceptées
Les nécropsies médico-légales
Conclusion
Élisabeth Belmas

Respecter les défunts en servant la science : la dépouille des soldats décédés dans les hôpitaux militaires français (XVIIe-XVIIIe siècles)

Les prescriptions de la religion chrétienne
Les dispositions canoniques générales
L’encadrement des âmes dans les hôpitaux militaires
Le respect dû aux militaires défunts
Une « gestion médicale » du corps des soldats défunts
L’enterrement
Les exigences de la science médicale et chirurgicale
La connaissance des traumatismes et des maladies
La surveillance des abus
Conclusion
Joël Coste

La dernière mobilisation médicale contre l’inhumation dans les églises de France (1744-1776)

L’inhumation des laïcs ad sanctos
L’accident de Montpellier en août 1744 et le mémoire de Haguenot d’octobre 1746
La réception du mémoire de Haguenot, les années 1748-1753
Les nouveaux accidents de 1773
Épilogue, une conjonction remarquable de facteurs favorables à l’abandon des sépultures ad sanctos
Accidents et « malheurs » montés en épingle, la rhétorique de la peur et l’opinion
Diego Carnevale

La sépulture des non catholiques à Naples entre XVIIIe et XIXe siècle : règles et exceptions de l’intolérance

La place de l’hérétique : sépultures orthodoxes et protestantes au début du XVIIIe siècle
La quête d’un cimetière pour les juifs
Équilibres politiques entre les deux rives : la sépulture des musulmans
Regards sur le XIXe siècle : début d’une politique de tolérance ?
Conclusion

Du cimetière consacré à la crémation (XIXe-XXe siècle)

Juliette Vion-Dury

Dom Sebastião du Portugal dans l’entre-deux-morts : enjeux symboliques autour du tombeau

« Un de ces hommes que leurs actes valeureux ont soustraits à la loi de la mort »
Une étrange épitaphe
L’Autel mystique de la rédemption
Le Roi caché
Le Quint Empire des Lettres
Vincent Gourdon, Catherine Rollet et Nathalie Sage Pranchère

La gestion des restes de fœtus et mort-nés au XIXe siècle à Paris. L’itinéraire des corps entre suspicion de crime et convenances sociales

Les enfants « sans vie » : élaborations réglementaires autour d’une notion mouvante
Le décret de 1806
Une réglementation parisienne (1844-1869)
Trouver une solution concrète à une « question du premier ordre »
Parcours de fœtus
Corps exposés sur la voie publique
À l’hôpital, lieux des accouchements marginaux
À domicile ou chez les sages-femmes
En guise de conclusion : des regards contradictoires sur le sort des restes embryonnaires, des corps des fœtus et des mort-nés
Jacqueline Lalouette

La crémation : bref panorama de la Révolution à aujourd’hui

Une pratique, deux mots
Les débats de la période révolutionnaire
La crémation, un idéal à conquérir
La quête et l’obtention de la reconnaissance légale
L’évolution des pratiques crématistes
Une longue période d’atonie, suivie d’une expansion fulgurante
Les raisons des nouveaux choix
Nouveaux problèmes
Conclusion
Nancy Gonzalez Salazar

Transferts culturels et scientifiques européens : à l’origine de la genèse du mouvement crématiste dans le Rio de la Plata au XIXe siècle

L’état sanitaire de la région de la Plata au XIXe siècle
La production scientifique sur la question de la crémation
Contexte sanitaire et scientifique d’apparition de la littérature sur l’incinération
Corpus documentaire
Les points nodaux autour de la crémation
Le problème de la médecine légale et le danger des inhumations prématurées
La question religieuse et la mise en place de la crémation
La praxis devance la législation
L’épreuve technique de la crémation
La légalisation de la pratique crématiste
Conclusion
Gaëlle Clavandier

Étudier la crémation aujourd’hui. Éléments méthodologiques et programmatiques

Les travaux sur la crémation en langue française
Une histoire du mouvement crématiste qui occulte pour partie les usages contemporains
Documenter les pratiques contemporaines par le terrain
Crématiste(s)
Ouvrir la focale
Pour conclure provisoirement

« Pompes et circonstances » : l’orchestration de la mort (XIXe-XXIe siècle)

Bruno Bertherat

« L’usine du deuil ». Les pompes funèbres à Paris (1874-1998)

Pourquoi une usine pour le deuil ?
Comment fonctionne-t-elle ?
Comment s’adapte-t-elle ?
Conclusion
Isabelle Renaudet

Corbillards et pompe funèbre en Espagne (fin XIXe-milieu du XXe siècle). La collection de corbillards du cimetière de Montjuïc (Col.lecció de Carrosses Fúnebres, Barcelone)

Aux origines de la collection : de l’usage du corbillard dans les pratiques funéraires
La patrimonialisation du matériel funéraire : le rôle du personnel des Pompes Funèbres
De la valorisation du matériel à celle du patrimoine funéraire
La collection des corbillards du Musée de Montjuïch, ou l’orchestration de la mort
Judith Wolf

Des morgues aux chambres mortuaires : les reconfigurations du travail hospitalier autour des corps morts

L’incontournable matérialité des corps
La médicalisation de la mort : le corps à distance ?
La prise en charge des corps en chambre mortuaire
Le cadavre, support de l’édification de la médecine scientifique
Le corps kaléidoscope
Le corps et la personne
Serenella Nonnis Vigilante

Quel avenir pour le corps mort ?

Les cendres entre conservation et dispersion
Conservation ou dispersion des cendres
Le riche éventail des adieux
Quel avenir pour le corps mort ?
« Le fantasme de l’immortalité »
Évelyne Scheid-Tissinier

Conclusion

Définir la place des défunts
Les usages politiques du corps
L’émergence de l’approche scientifique
Le défunt entre gestion sociale et hygiéniste et choix individuels

Bio-bibliographies des contributeurs

Sabine Armani
Giulia Masci
Stanis Perez
Anne Sophie Pimpaud
Élisabeth Belmas
Joël Coste
Diego Carnevale
Juliette Vion-Dury
Vincent Gourdon
Catherine Rollet
Nathalie Sage-Pranchère
Jacqueline Lalouette
Nancy Gonzalez Salazar
Gaëlle Clavandier
Bruno Bertherat
Isabelle Renaudet
Judith Wolf
Serenella Nonnis-Vigilante