Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

De l'impunité

 | 
Michel Hastings
, 
Bruno Villalba

Partie 2 L’impunité entre ivresse et censure

L’ordre juridique du discours à l’épreuve de la parole pamphlétaire à la fin du XIXsiècle en France : entre volonté de punir et préférence pour l’impunité

Cédric Passard

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

La fin du XIXsiècle constitue, en France, une sorte d’âge d’or du pamphlet populaire (Angenot, 1982 ; Passard, 2015). Ecrit par nature violent, le pamphlet se présente comme une procédure de mise en accusation d’un personnage, d’une institution ou, plus généralement, d’un scandale qui se caractérise par son mode volontairement outrancier et généralement injurieux. Certes, l’histoire est ponctuée de grands moments d’effervescence pamphlétaire depuis au moins les guerres de religion, mais, alors que la littérature pamphlétaire s’est longtemps développée comme une littérature illicite et clandestine devant, pour se soustraire à l’ordre dogmatique du droit et déjouer la censure, emprunter les voies de la contrebande ou ruser avec les limites imposées à la liberté de pensée ou d’expression, cette littérature pamphlétaire abandonne progressivement, en cette fin du XIXsiècle, ses habitudes buissonnières et se développe désormais au grand jour à la faveur de la libéralisation de l’énonc...

© Presses universitaires du Septentrion, 2017

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540