Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Regarder des films en Afriques

 | 
Patricia Caillé
, 
Claude Forest

Troisième partie – Reconcevoir les publics à partir de l’accès aux films

L’offre de films dans les salles du Maroc, de 2006 à 2015, et leur réception

Michel Serceau

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Au Maroc comme dans les autres pays du Maghreb le parc de salles de cinéma s’est réduit comme une peau de chagrin. On ne compte aujourd’hui pas plus d’une cinquantaine d’écrans, essentiellement dans les grandes villes. On a vu apparaître dans les plus grandes des multiplexes : Megarama, une holding française qui importe à elle seule près de la moitié des films étrangers et les exploite, en possède trois. La diffusion par les chaînes satellitaires et les DVD connaît, elle, une croissance exponentielle. Les premières, très nombreuses, sont captées par beaucoup de foyers. Les seconds, dont le prix est très modique, inondent un marché parallèle. Quelle est dans ces conditions l’offre de films nouveaux sur les écrans restants ? De quelles nationalités sont-ils ? À quels genres appartiennent-ils ? Quelle est, selon le box-office, leur réception ? Ces données suffisent-elles à cerner la demande du public de ce pays ?

Le cadre structurel de l’offre et de la diffusion

L’un des traits les plus ...

© Presses universitaires du Septentrion, 2017

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540