Version classiqueVersion mobile

Regarder des films en Afriques

 | 
Patricia Caillé
, 
Claude Forest

Avant-propos

Vive le foot !

Nour-Eddine Sail

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

D’après ce que j’ai compris, vous avez entamé une réflexion sur la consommation des images et ce que portent les images dans un certain nombre de pays en Afrique : en Tunisie, au Maroc, au Togo et au Tchad.

C’est une problématique qu’on ne peut aborder que de la façon dont vous l’abordez, c’est-à-dire un questionnaire, des réponses, ce que j’appellerais un arpentage. C’est du sérieux, on va interroger les gens, et vous allez nous faire une analyse exhaustive des résultats qu’on lira avec beaucoup d’intérêt.

Mais j’aimerais en amont de cette recherche, m’interroger avec vous sur ce qu’il est en train d’advenir sur notre continent. Parce que votre recherche n’est devenue nécessaire que parce que vous avez dû faire un certain nombre de constats.

Le constat majeur, c’est qu’en Afrique, il n’y a pas de salles de cinéma. Pour vous qui allez réfléchir sur le statut des images, il est essentiel de savoir de quoi nous allons essayer de parler. En Afrique, il n’y a pas de salles de cinéma !

Je co...

© Presses universitaires du Septentrion, 2017

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search