Version classiqueVersion mobile

(Bé)vues du futur

 | 
Clément Dessy
, 
Valérie Stiénon

Les vertiges visuels et rituels de La Grande Beuverie (1938) de René Daumal

Jérôme Dutel

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Fin 1932, le poète René Daumal, devenu l’attaché de presse d’un danseur hindou, Uday Shankar – frère du célèbre musicien –, se rend aux États-Unis. Trois mois de vie américaine ne suffisent pourtant pas à lui faire oublier les déceptions qu’il a laissées en France après la fin du Grand Jeu. Ce mouvement littéraire, élaboré autour de René Daumal, Roger Gilbert-Lecomte et Roger Vailland, a en effet connu à partir de 1927 une notoriété grandissante, concurrençant le groupe surréaliste — dans lequel il avait puisé une partie de son inspiration initiale. Appelés à rejoindre celui-ci par André Breton dans le Second Manifeste (1930), les membres les plus influents du groupe — dont Daumal — déclinent publiquement et violemment l’invitation en dénonçant les limitations de certains fondements du Surréalisme et ses prises de position dogmatiques. Cette attitude indépendante scelle toutefois la fin du mouvement en 1932, miné par les problèmes interpersonnels et les attaques de certains surréali...

© Presses universitaires du Septentrion, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search