Version classiqueVersion mobile

(Bé)vues du futur

 | 
Clément Dessy
, 
Valérie Stiénon

Une vision de la fin des arts : Robida et le futur de l’image

Sandrine Doré

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Aujourd’hui connu pour ses récits d’anticipation publiés entre 1883 et 1925, Albert Robida (1848-1926) commença sa carrière en tant que dessinateur de presse et caricaturiste. Il livra des résumés dessinés de l’actualité des arts, des lettres et des représentations théâtrales, tout d’abord dans La Vie parisienne, de 1871 à 1879, puis dans son propre journal, La Caricature, de 1880 à 18901. Promoteur de valeurs traditionnelles partagées par son lectorat bourgeois, il fut un détracteur de Zola et du naturalisme, un admirateur ironique de Sarah Bernhardt, un défenseur du patrimoine architectural et endossa le rôle de critique d’art par le biais des Salons caricaturaux. Cependant, son intérêt pour les transformations du champ culturel dans le dernier tiers du xixe siècle ne pouvait se manifester pleinement sur le support journalistique où ses possibilités d’expression se trouvaient restreintes par la concision nécessaire à l’efficacité de la charge. En partant de cette hypothèse génétiq...

© Presses universitaires du Septentrion, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search