Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

(Bé)vues du futur

 | 
Clément Dessy
, 
Valérie Stiénon

Les futures ruines de Paris chez Méry, Dumas et Franklin. Modalités de l’archéologie rétro-anticipative1

Xavier Fontaine

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Vers le tournant de la seconde moitié du xixe siècle, des récits futuristes de plus en plus nombreux mettent Paris en scène2, conjecturant sur le devenir d’une métropole secouée par la modernité3. Dans ces anticipations, l’évocation des ruines de la capitale tient – c’est le cas de le dire – le haut du pavé. À côté de la construction d’une ville différente faisant suite à des démolitions planifiées, comme dans Paris nouveau et Paris futur (1865) de Victor Fournel et Paris en l’an 2000 (1869) de Tony Moilin ou, au contraire, de la renaissance inattendue de la ville sur ses décombres, comme dans L’An 5865 ou Paris dans quatre mille ans (1865) d’Hippolyte Mettais, s’ouvre une troisième voie, dans laquelle s’engouffre le topos de l’archéologie rétro-anticipative : la « Ville Lumière » irrévocablement détruite. En sa qualité de vestige éloquent d’un passé révolu, la ruine est foncièrement associée à l’archéologie ; c’est donc tout naturellement que l’archéologie rétro-anticipative, conte...

Auteur

Princeton University

© Presses universitaires du Septentrion, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540