Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Universités et enjeux territoriaux

 | 
Patrizia Ingallina

Avant-propos

Pierre Bernard

Texte intégral

1Dans une période où des transformations profondes travaillent le monde de l’enseignement supérieur et de la recherche, où les collectivités locales prennent conscience de l’importance que représente, en termes économiques et sociaux, la présence d’établissements universitaires sur leur territoire et enfin, à un moment où la concurrence mondiale entre les pôles universitaires semble se poser d’une manière incontournable, il était essentiel de prendre de la distance et d’observer un certain nombre de situations au-delà de nos frontières.

  • 1 Programme « Universités/territoires », dirigé par Pierre Bernard, PUCA (Plan Urbanisme Construction (...)

2Cet ouvrage, dirigé par Patrizia Ingallina, reprend la structure du Colloque International des 29-30 juin 2011, sur l’« Économie de la connaissance et aménagement universitaire : quels enjeux pour l’attractivité et la compétitivité des territoires ? Comparaisons internationales. », qu’elle a cordonné pour le PUCA, dans le cadre d’un programme plus vaste sur les interactions entre université et territoire1.

3Cette manifestation, très réussie, réunissait des experts de ces questions provenant de 4 continents. Leur contribution écrite a été réélaborée à partir de là en fonction de cette publication. Mais, la structure est restée la même, à savoir en trois parties, respectivement consacrées aux stratégies d’aménagement, aux projets urbains et aux marchés de la connaissance (ainsi qu’aux moyens permettant son transfert). Des thématiques apparemment peu liées mais qui s’avèrent au contraire être interdépendantes, ayant en commun le territoire, non seulement comme support mais aussi comme acteur du développement basé sur la connaissance.

4La « knowledge city » naissante, en effet, introduit également la notion de « société basée sur la connaissance », une société qui bien qu’elle soit de plus en plus « connectée » et s’épanouisse dans un monde virtuel, est bel et bien réelle et, en tant que telle, a un ancrage territorial et choisit son espace de vie en fonction de différents paramètres.

5L’innovation est le maître mot de cette époque et les universités et les centres de recherche connectés aux entreprises (par la création de plateformes de recherche collaboratives) sont perçus comme des moyens pour l’atteindre. Cependant, sachant que l’on ne peut pas viser uniquement les hautes performances que l’innovation permet (en particulier à travers l’emploi des nouvelles technologies), il faut également penser l’amélioration de la qualité de vie pour tous, à l’échelle locale. Le territoire peut être un moteur de cette double innovation.

6Ainsi, les enjeux des stratégies qui mettent au centre de leur ambition la réorganisation des universités dans des pôles de recherche – innovation, dépassent la « simple » question de la production de l’innovation à différentes échelles. Il faut d’abord innover dans la pensée…

  • 2 « L’attractivité des territoires. Regards Croisés », sous la dir. scientifique de P. Ingallina, Par (...)

7Déjà deux précédents séminaires avaient traité la question de l’attractivité et de la compétitivité des territoires, toujours dans une approche internationale2. Cet ouvrage, vient compléter ces travaux, analysant aussi les enjeux en termes d’attractivité des territoires que représentent l’enseignement supérieur et la recherche. La question des relations entre aménagement universitaire et aménagement urbain y est posée dans le contexte complexe d’un développement basé sur la connaissance et de tout ce qu’il suppose en termes de repositionnement stratégique des territoires, prenant en compte une production de plus en plus immatérielle.

8Ces nombreuses contributions s’adressent tant aux politiques publiques qu’aux universités ou aux entreprises en quête d’innovation dans tous les domaines et à tous les niveaux. Elles seront aussi très utiles au grand public pour lequel la ville de demain est déjà en train de se construire.

Notes

1 Programme « Universités/territoires », dirigé par Pierre Bernard, PUCA (Plan Urbanisme Construction Architecture) MEDDE.

2 « L’attractivité des territoires. Regards Croisés », sous la dir. scientifique de P. Ingallina, Paris – PUCA, 2007 et « L’attractivité : Maîtrise du temps et de l’espace », coordonné par P. Ingallina, Paris-PUCA, 2008.

Auteur

Responsable du programme Universités/Territoire au PUCA

© Presses universitaires du Septentrion, 2012

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540